Zut, j’ai pas de titre…

Moi, j’aime pas travailler sur fond blanc. Je le fais surtout parce que je suis obligée, sinon ça pose des problème de mise en page, de photogravure, de lisibilité, d’impression, and all that jazz…
Alors même si ma nature profonde me pousse à préférer des fond genre tabac ou chocolat noir, la plupart du temps, je garde ça pour mon amusement personnel .

Pendant l’ère anté-numérique, j’ai fait des essais pour trouver une solution intermédiaire. Mais c’était extrêmement difficile à maîtriser techniquement… Surtout que j’ai tenté d’autres gammes de couleur, genre ce orange et ce bleu qui déchirent la rétine…. :-/…
T’façon, ça pouvait pas marcher, parce que quand je travaille sur du foncé, je pense lumière, et que je travaille sur du blanc, je pense couleur. Et fondamentalement, je suis pas une coloriste…

Mais sinon, j’aime bien la construction de l’ensemble.

 

Décibel

Et modelage in progress is still on, chez Queenofclay

Partager/Marquer

Presqu’une vieille dame…

Bon, je crois que pour le nanar karaté, ça devrait aller, merci de votre aide ! Et si un jour vous voyez passer un épisode de Julie qui y fait allusion, ne soyez pas trop déçus, j’avais juste besoin qu’on me donne l’ambiance, pour faire une petite touche.

Continuons donc la publication de vieux machins anté-numériques. Dans ce cas-là, je l’admets, j’ai balancé quelques coup de pinceaux et de pastels avec Painter pour meubler un peu. Mais si vous arrivez à lire la date en bas, vous verrez que ce crobard a bientôt 20 ans. Ben oui…
Et non, je n’en ai jamais rien fait, parce que c’est typiquement le genre de truc que je fais sans réfléchir dans un instant de grâce….
Du coup, ça atterrit sur du papier de merde, sur lequel on peut pas faire de mise en couleur sans tout bousiller. Et je suis pas cap’ de refaire d’autres trucs du même style avec la même légèreté….
En plus que je crois que ça m’ennuierait assez vite, en fin de compte.

 

Old Lady

 

Comment il suffit de demander, des fois, c’est dingue !

A peine la Vieille dit-elle : « Je viens pas si y’a pas de dessins de PrincessH par elle-même », qu’en voilà un.

Et du coup, 2 billets le même jour, après 2 mois et demi de pénurie.

Comment c’est trop fou, la Vie, des fois.

Princess Karaté

Mais ceci est un appel à l’aide.

J’ai besoin pour des raisons professionnelles, voire même Juliesques, d’une série de répliques typiques du nanar de karaté hong-kongais, ou du film Manga, ou tout film de ce genre en mal doublé.

Oui oui, le genre de répliques tellement ringardes qu’elles en deviennent culte, comme « Damned, je suis fait ! » ou « Rends-toi, rascal ! » en d’autres temps et d’autres lieux…
Ou des trucs comme mon petit frère dit souvent et que ça me fait rire : « Et maintenant, je vais te tuer, paske j’ai pas le temps de te torturer ! »

Y’a quelqu’un qui pourrait me dépanner ?

Et vite, si possible ?

Car comme l’a supposé récemment un être maléfique de ma connaissance, je suis super à la bourre sur Julie…. :-/

Bon….

En fait, j’ai pas le temps.
Pas le temps de dessiner des conneries pour m’amuser, pas le temps de dessiner des trucs différents pour essayer, pas le temps de lire certains blogs qui m’intéressent mais qui méritent qu’on fasse mieux que les survoler. Enfin, j’ai pas le temps de grand chose, en particulier de nourrir ce blog, et pourtant, ça me manque.
Mais heureusement, j’ai quand même le temps de lire les blogs plus légers quand je fais des petites pauses. Donc ne croyez que je vous ignore, vous tous, je lurke en douce.

Et puis, pour meubler un peu ici, je vais publier des vieux trucs de l’ère anté-numérique.

Il fut un temps où j’ai travaillé pour Voici.
Oui oui, Le Voici que tout le monde débine et que tout le monde adore trouver dans les salles d’attente et chez le coiffeur.

Bon, je n’approuve pas forcément le trip paparazzi, mais pendant les années où je travaillais à l’hôpital, j’ai connu beaucoup de mamies et de gens modestes qui lisaient Voici sans vraiment voir le côté trou de serrure. Eux, ils étaient éblouis par les paillettes et le rêve que représentent la vie des gens célèbres. Et je les trouvais émouvants.

Alors bon, comme je suis pas photographe, et que je suis pas fan des heures de planque dans l’eau des toilettes, j’ai pas fait paparazzi évidemment. Mais j’ai dessiné des conseils de beauté et d’hygiène, et quelques trucs sur la mode et les accessoires, parce que dans Voici, y’a aussi ça…

Ça, c’est les services qu’on peut avoir à domicile…

Services à domicile

Et toujours le work in progress chez Queenofclay

 

Communiqué

Ptibonom

(Avec un pti dessin hors-sujet, vu que j’ai même pas le temps d’en faire un qui soit raccord.)

Des questions ont été posées, des rumeurs courent, l’angoisse perdure, les services de communication de la Principauté ont donc été chargés d’éclaircir la situation.

Non, PrincessH n’était pas à Aurillac cet été, et elle ne portait pas de T-shirt, rouge ou orange selon les sources, à sa propre effegie.

D’abord, PrincessH ne porte jamais de T-shirt. Et encore moins un T-shirt dont elle aurait dessiné le motif, déjà qu’elle n’accroche pas ses dessins aux murs du Palais.
En effet, PrincessH souffre d’un syndrôme de saturation rapide à l’égard de sa propre oeuvre. Une fois qu’elle a fini un dessin, elle en a généralement assez vite marre de l’avoir sous le nez.
Et les T-shirts, ça lui va pas.

D’autre part, si d’aucunes se sont fabriqué un T-shirt tel que décrit plus haut, pour leur usage personnel, elles auraient pu avoir l’amabilité d’en envoyer une petite photo à PrincessH, qui n’a jamais été avertie qu’une telle liberté avait été prise avec son oeuvre, et qui ne va pas chipoter pour un ou deux exemplaires, mais qu’aimerait bien voir le résultat.

Sinon merci à tous pour vos gentils messages, et salut au Nours qu’on n’a pas vu par ici depuis un moment, et qui, lui aussi, maîtrise à fond le concept de retraite spirituelle…

Et n’oubliez pas d’aller voir Queenofclay qui fait dans le work in progress, ces jours-ci…