South Park again

A minuit 15, j’ai droit à une autre récré hein ?
En fait, ça fait vachement du bien de dessiner comme si c’était pas moi, alors j’ai fait aussi mon Célèbre LJVD-à-moi-que-j’ai et son fiston.

LJVD south Park

Le South Parkisé LJVD

LJVD's Fiston

LJVD’s Fiston

 

Bon, dans la vie, ils sont plutôt genre grandes tiges longilignes, eux.
Pas comme moi qui ait vraiment la ligne South Park. J’ai toujours su capter l’air du temps.

Sinon, vous pouvez aller consoler un pinguoin en chantant du Joe Dassin, chez Queenofclay.

Partager/Marquer

South Park Princess

Princess Morticia

Princess Morticia

Hihihi ! J’avais pas encore essayé ce genre de truc, mais c’est assez rigolo : l’Autoportrait à la South Park

Maintenant que je suis vieille, je me suis un peu calmée sur le côté gothique et les têtes de mort…. Quoique j’ai encore quelques trucs, dont une chemise de nuit et des pompes de sorcière que j’aime bien, dans le genre.
Faudrait quand même que je termine ce jeu des 7 familles d’Halloween, et que j’écrive cette histoire de micro-sorcière dont j’ai commencé les dessins il y a des années.
Surtout maintenant que mon neveu est tombé dessus. Si je la lui raconte à nouveau sans savoir où je vais, il va encore dire que je lui mens parce que je lui ai pas raconté ça la première fois.

Mais bon, la récré est finie, je retourne bosser…

Vieux machins

Alors ça, ça date pas d’hier, c’est le moins qu’on puisse dire.
Et c’est l’époque où je me faisais caguer à l’aquarelle, jusqu’à ce je comprenne que c’était pas un truc pour moi, et ça m’a pris quelques années.
C’est aussi l’époque où je travaillais beaucoup mes crayonnés, alors j’en ai gardé quelques uns, surtout quand ils sont mieux que l’illustr’ finale.

Et ça, c’était pour une collection dirigée par une éditrice qui avait un parti pris complètement con et très dirigiste pour les illustrations, et aussi pas mal de mépris pour les lecteurs.
Mais moi, j’étais jeune et j’avais besoin de travailler, c’est le premier bouquin qu’on m’a proposé de faire, j’allais pas refuser. Inutile de dire que je redessinerai jamais comme ça, et que la-dite collection est probablement partie au pilon depuis des années.

Chaperon rouge 1

Chaperon rouge

Gouache

C’est vrai, des fois, je regrette mes pinceaux… Et y’a un truc qui me fait flipper, c’est que mon pinceau préféré, le Raphaël n°8400, disparaisse à cause de cette Révolution Numérique qui me fait travailler avec des pinceaux virtuels.
Avant, j’en achetais pour 2 ou 3000 balles par an. Evidemment, c’est plus le cas, même si je conserve religieusement ceux qui me restent….
Que faire ? Acheter des pinceaux dont je n’ai pas le temps de me servir, pour qu’on continue de les fabriquer ?

Si je pouvais, je le ferais.

Et si les fabricants de gouache disparaissent aussi ?

 

Hypocondriaque