Toujours rien à dire, toujours rien à dessiner…

Mais dimanche, c’était Ganesh Day à Tamoul City.

C’est sympa, la fête de Ganesh. Mais au bout de 8 heures de musique tamoule à fond la caisse, on peut être traversé par un soupçon de lassitude.