Okapi : Belieber

Blieber, in Okapi 984, rubrique "On se dit tout"... (Le courrier des lecteurs, quoi)

in Okapi 984, rubrique « On se dit tout »… (Le courrier des lecteurs, quoi)

C’est dur d’aimer des trucs quand les autres vous disent que c’est ringard… Ça m’a toujours laissé perplexe, cette injonction de la pression sociale qui vous dit ce que vous avez raison d’aimer, ou pas. Et je ne dis pas que je n’en ai pas été coupable comme nous tous…
Evidemment, quand on arrive à mon grand âge, on aime ce qu’on veut, et on enquiquine ceux qui se croient dans le bon camp, comme s’il y en avait un. Mais quand on est gamin, c’est hard…

Partager/Marquer

De la nature obsessionnelle des petits détails…

L’ennui avec le numérique (j’en ai peut-être déjà parlé), c’est qu’on travaille sur des grands écrans et, forcément, on zoome à mort sur ce qu’on fait.

Alors on perd un temps fou à bidouiller des détails microscopiques ou on corrige des imperfections infinitésimales, que personne ne remarquera jamais, même pas les machines qui vont imprimer la couv d’un magazine qui fait 15cm de large.

Couverture pour le Magazine Energies, Conseil Général de l'Eure.

Couverture pour le Magazine Energies, Conseil Général de l’Eure.

Des fois, je me bafferais.