Le cauchemar des 4000 euros

Dessin paru dans la Croix, le 12 janvier 2017.

Alors, je fais les calculs pour vous :

461+309 = 770 euros par mois

2000
-1383 (=3×461)
+268,41(=3×89,47)
– 100 (=5×20)
=785,41 euros net pour 6 semaines de travail.

Soit 770 + 15,41.

C’est à dire un mois de revenu au tarif RSA+Alloc.
Plus 15,41 pour les 2 semaines supplémentaires.
7,70 la semaine.
1,54 la journée
Soit 19 centimes de l’heure.

Parce qu’il y en a qui perdent de l’argent quand ils vont travailler.
Contrairement à ceux qui décident de leur sort, lesquels ne font pas acte de présence aux postes pour lesquels ils se sont fait élire, et touchent pourtant l’argent public qui va avec.
Rappelez-moi combien gagnent ces politiciens qui reprochent aux gens qui sont au RSA de ne pas vouloir travailler ?

Pour mémoire :
http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/09/gerard-collomb-vit-un-cauchemar-depuis-que-son-salaire-a-ete-r/
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/senat-le-cauchemar-de-gerard-collomb-qui-dit-etre-paye-4000-euros-par-mois_1867163.html
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/01/09/25001-20170109ARTFIG00316-gerard-collomb-furieux-apres-la-baisse-de-ses-indemnites-a-4000-euros.php

La Croix et le baobab

publié dans La Croix, le 5 janvier 2017.

Je love les baobabs. D’abord, ce sont des arbres incroyablement poétiques, et en plus, ils ont des super-pouvoirs !…
Extraits de cet article du 3 janvier, signé Marie Verdier :
« Pour survivre à l’extrême sécheresse qui sévit dans le sud-ouest de Madagascar, les habitants évident les plus beaux baobabs pour en faire des citernes. Lesquels ne meurent pas…
… alors que leur bois de piètre qualité, mou et spongieux, pourrit rapidement dès qu’il est coupé…
… « Les arbres grandissent d’ordinaire par cernes successifs, seule la partie externe, dite cambium, est vivante…[explique Pascal Danthu, spécialiste de biodiversité forestière…] Le baobab a lui des cellules de cambia disséminées dans le bois qui se remobilisent pour former une écorce à l’intérieur du tronc dès lors que celui-ci est évidé… »

 

2017 (et La Croix)

Bon, c’est clair que 2016, on va pas la regretter, mais combien on parie que 2017 sera pas tellement mieux ?

Ceci n’est pas la carte de voeux de la Principauté, mais un dessin réalisé pour la Croix, et ça fera l’affaire en attendant les Voeux Officiels de Mon Infininie Multitude.
(Paske là toussuit, Ma resplendissante Sublimité est un peu occupée à être fatiguée et à avoir trop la flemme) (parce que déballage de cartons + dépotage de boulot+ finissage de compta+ trop mangé + tout ça tout ça, ça commence à bien faire)
(A propos, si vous avez une vieille version de Photoshop, surtout surtout, n’upgradez pas Mac OS vers Sierra.)
(Surtout)
(Sinon, vous allez danser la Java sans la musique, alors forcément, ça marche beaucoup moins bien.)

La Croix : 8 décembre 2016

41-dataprotection

Peut-on réellement échapper à la diffusion de nos données ? Il fut une époque où j’étais capable de mémoriser une surprenante quantité de numéros de téléphones et de mots de passe. C’était comme des petites comptines dans ma tête.
Aujourd’hui, je suis perdue dans la cacophonie de la multitude… Et je me laisse séduire par la mémorisation automatique que proposent nos appareils.
Si le pick-pocket qui a tenté de me voler mon téléphone avant-hier avait réussi (soit disant que le téléphone était en train de tomber de ma poche !), j’aurais été bien dans la merde avec toutes les infos perso et autres données que contient ce truc. Même si elles sont sauvegardées ailleurs, et qu’il y a un code d’accès.