L’asile politique est-il sûr à Queenofclay Land?

Bien que le royaume soit signataire des différents accords internationaux et que Madame Clay se pavane dans les pince-fesses des ONG, les Observateurs Internationaux affirment que non.

Moukmouk queenofclay blackblog

De plus, ils remarquent que Madame Clay, au mépris des preuves fournies par ses propres Services de Communication, nie la présence de morilles sur son territoire, risquant un incident diplomatique grave avec une Puissance d’Amérique du Nord.
Ils ajoutent également que le Palais n’encourage pas la solidarité entre personnes aux cheveux rouges, et que des documents classés « Secret Défense » circulent sous le manteau dans les mains d’individus louches, sans souci des dangers pour la Sécurité Internationale et la Paix Mondiale.

Trollette vs Pintel

Encore une preuve de la gabegie et la décadence qui règnent dans le gouvernement de Madame Clay, malgré les affirmations de reconstruction et d’enthousiasme populaire.

 

Partager/Marquer

ATTENTION !…

… Un champignon toxique est caché dans cette image.

Mushrooms black blog queenofclay trollette pintel

Des fois, je me dis que la compréhension des billets qui narrent les Dessous de la Principauté, exige des lecteurs qu’ils aient lu une bonne partie des archives et des commentaires, pour arriver à piger cékoi-t-est-ce ces conneries que je dessine….

Mais si ça se trouve, non.

Dans la prochaine version du blog (qu’a pas l’air mais qui avance), je ferai des catégories pour ceux qui sont (comme moi) du genre à vouloir tout savoir.

Bon, c’est pas tout ça, mais j’aurai mieux fait de bosser sur Julaï au lieu de me laisser aller à mes mauvais penchants.

Principauté Tabloïd’s Tribune : EXCLUSIF ! Un Document Secret révélé !

Nous publions aujourd’hui, malgré les menaces et les tentatives d’intimidation, un rapport des Services Secrets Principautesques, qui, malgré les dénégations xyloglottesques de la Chancellerie, prouve s’il en était besoin que Sa Fourbitude PrincessH espionne sans scrupules ses amis et alliés, et ce malgré les traités qui les lient.

 

Queenofclay's blog is back !

Ainsi donc, défiant les pressions et les tentatives d’étouffement de la liberté de la presse aux plus hauts niveaux de l’Etat, nous affirmons haut et fort que :

Et une autre source nous informe, preuve à l’appui, que la restauration de souveraineté continue à Queenofclay Land, et qu’un hymne national a été choisi à l’unanimité par toutes les provinces !

Ouaiiiis ! Les Charlots ! :-)))

 

Ici interprété par le célèbre chanteur de jazz Three Hair Big Billy Bob.

Principauté Tabloïd’s Tribune

« QU’EN EST-IL DE LA LIBERTE DE PAROLE EN PRINCIPAUTE ? »

Un aspirant-stagiaire à l’entretien de la Machine à Café du Service de Triage de Trombones du Sous-Secrétariat Adjoint au Ministère de la Communication de la Principauté, a été livré au Black Blog pour avoir publiquement confirmé la soit-disant fausse rumeur, qui court actuellement en Principauté :

 

Rumeur qui a été pourtant confirmée auprès de nos reporters, par une Puissance Etrangère amie (pour plus très longtemps) qui affirme que Sa Fausse-Dercherie PrincessH ne respecte même pas les traités interalliés, puisqu’elle n’a pas procédé en temps et heure à l’annonce publique de la Restauration de Souveraineté de sa Majesté Queenofclay, qui après des années d’un exil forcé en Principauté s’en retourne dans ses Terres.

Des proches de l’entourage de Sa Majesté Queenfoclay affirment même que Son Invraisemblable Cupidité PrincessH garderait en otage le blog de Sa Granditude Queenofclay tout en lui en coupant l’accès, et ce pour de soit-disant raisons techniques dont nous nous permettons de douter, ainsi que sa Très Elégantissime Souveraineté Queenofclay.

Queenofclay parle mal de la bouche.

Notons qu’au cours de ces années d’exil en Principauté, Sa Majestueuse Spontanéïtude Queenofclay a acquis une maîtrise totale des subtilités de la langue principautière.

De notre envoyée spéciale, Edmée-George Peticaillou, en exil politique à Queenofclay’s Land.

 

Une amitié de 25 ans, médamméssieus…

Oui, une amitié de 25 ans, et on vous dit que vous avez l’air d’un cochon chinois sur la petite icône mignonne que vous vous êtes bricolée sur iChat paske plutôt crever que de mettre vot’photo :

PH icône

Preuve à l’appui, vous pouvez donc constater, amis lecteurs, que c’est même pas vrai, nous ne ressemblons pas à un cochon chinois, mais plutôt à rien du tout vu que c’est touptirikiki.

Mais bon, Ok Ok, nous avons recouru à une solution de remplacement, en adoptant le même parti pris esthétique que notre contradictrice, comme ça, elle peut plus rien dire.

Princess south*park

Mais franchement, en touptirikiki, on dirait aussi un cochon.

Et pis c’est pas ça que je voulais dessiner sur ce blog aujourd’hui, en plus que je ferais mieux d’écrire mon scénar de Julie.