Notoriété et bouletitude

Quand on est artiste, il faut s’occuper de sa notoriété, et dans ce domaine, je suis un vrai boulet. J’aime bien que personne ne me voie et que personne ne sache qui je suis, et qu’on me laisse tranquille dans mon coin à fourgonner mes petits trucs.
Et par exemple, je ne me suis toujours pas occupée de m’écrire une bio élogieuse sur une page Wikipedia*, de me déguiser sous des pseudos habilement choisis pour aller dire du bien de mes bouquins sur Amazon, BDthèque, et autres plateformes du genre, et tout ça, et tout ça. Et je ne fréquente pas les endroits qu’il faut, et les gens qu’il faut. Et puis quand j’écris des trucs, au lieu de les montrer à mes éditeurs, je les laisse moisir dans mes cartons *… Et j’oublie de prévenir quand je vais signer quelque part…
Evidemment, c’est pas malin. Mais c’est ça, la bouletitude.
(Pourtant, dans le métier, y’a un Boulet qui a réussi à surmonter ça brillamment. Mais c’est pas moi.

*
<edit 2017> Alors ça, ça y est, c’est fait. Sinon, c’est quelqu’un d’autre qui allait la faire en mettant des trucs que je voulais pas y voir, dont des fautes d’orthographe.

* <edit 2017 aussi> Non, mais là, je fais des efforts. Bientôt dans Manon. Je vous tiens au courant.

Share

5 réflexions au sujet de « Notoriété et bouletitude »

  1. J’AI UNE ETOILE !!!!! là !!! en haut à gauche !!! je l’ai vu !!!!!! j’te jure !!!! 🙂
    on gagne quèque chose ?

    PS : piquer le concept de bouletitude pour la revendre à un politique. juste pour voir s’ils vont la répéter bêtement sans réfléchir… gnierk !

  2. Ping : L’anti-boulettitude & Bubble Art | PrincessH Illustratrice et Scénariste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *