La Croix : “L’assistanat”

79-LaCroix79-soupçonC’est vrai, c’est tellement plus simple de trouver anormal d’aider des gens dont on a éradiqué les emplois. Surtout quand on n’a aucune idée de ce que c’est de vivre avec rien.
Alors sûrement, il y en a qui truandent. Mais pourquoi devrait-on sanctionner tous les autres qui font ce qu’ils peuvent dans des conditions de survie, et à qui on propose des jobs impossibles, soit parce qu’ils ne sont pas compétents pour les faire, soit parce qu’il y a 3 heures de transport à leurs frais, soit parce que ça ne tient pas compte de leurs contraintes (garde d’enfants, etc…) ?
Supprimons donc les aides. Que restera-t-il à ceux qui n’ont rien, sinon s’en prendre violemment à ceux qui ont ?
L’assistanat, c’est aussi la paix sociale.
Et c’est aussi la justice : si on n’a pas su préserver des emplois pour ces gens, on leur doit des les aider à survivre. Ou alors, fallait pas encourager la population à se reproduire pour payer les retraites de ceux qui ont décidé du système.
Revenu Universel Power.

Share

2 réflexions au sujet de « La Croix : “L’assistanat” »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *