Absence totale de petits miquets. Ou le côté sombre de la Force.

Des fois, dans ce métier, on te donne ça…

garage-sncf… Et ça…
trainsEt on te demande d’en faire ça.
GARAGE-sncf-V3Eh bien, j’ai trouvé ça amusant.
Faire des trucs qui n’ont absolument rien à voir avec ce qu’on fait habituellement, ça peut être reposant. En plus qu’on réalise qu’à force de bidouiller sur Photoshop depuis 20 ans, on est capable de maîtriser un bazar aussi improbable sans trop se faire chier, et qu’on le savait pas.
(Bon, je vous montre que l’avant-dernière version, parce que sur la dernière, y’avait un truc ultra-confidentiel. Alors en plus, j’avais l’impression de bosser pour les services secrets !)

Share

9 réflexions au sujet de « Absence totale de petits miquets. Ou le côté sombre de la Force. »

  1. C’est vrai que ça change…
    Et, au fait, comment le sorcier LJVD a-t-il fait pour l’image et comment toi tu choisis, quand l’article en comporte plusieurs, celle qui doit s’afficher sur FB ?

  2. Enfin un « vrai » boulot 🙂
    Le dessin industriel, ça c’est du sérieux ma bonne dame, rien à voir avec les petits mickeys. Ben oui, à la base, ça demande les mêmes compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.