3 réflexions au sujet de « La Croix : autobiographie »

  1. Je dois avouer que ça m’arrangerait bien, parfois… tsé, prêter ton corps à quelqu’un le temps qu’il fasse à ta place un truc chiant que lui gère vachement mieux.

  2. Moi j’ai été très déçue d’apprendre que tu ne pouvais pas choisir d’être un garçon de temps en temps . Je trouvais ça super pas cool d’être une fille tout le temps. Mais en fait ce dont j’avais besoin c’est d’une société où tous les humains ont les mêmes droits. C’est pas gagné mais ça va déjà mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.