2 réflexions au sujet de « Orange, ô désespoir. »

  1. « Mais puisque j’te dis que j’écris jamais à des gens chez Orange… »

    Je ne sais pas pourquoi, mais ton problème a évoqué chez moi le sketch du permis de conduire de Jean Yanne. « Mais puisque j’vous dis qu’j’y vais jamais sur les routes départementales… » 🙂

    Ça ne t’apporte aucune réponse, mais bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.