Mai 68 à l’école.

Les religieuses en civil, il me semble que c’est plutôt une idée de Vatican 2, qui a eu lieu en 1962. Mais le temps qu’elle arrive sur ses petites pattes jusqu’au fond du Dauphiné, Mère Marie et ses Sisters de l’Eternelle Moisissure ont basculé plus tard.
C’était assez bizarre à voir. Car ces femmes qui déployaient une grande énergie pour nous culpabiliser d’être coquettes, ces femmes se teignaient les cheveux…

Je ne leur garde pas beaucoup d’affection, car elles n’avaient vraiment pas inventé l’eau bénite, et que « l’amour de Jésus-Christ » dont elles nous soûlaient, ne se reflétait guère dans leurs attitudes et actions.
Mais avec le recul, une vague pitié me traverse pour ces femmes. Sans doute que j’en ai une image biaisée par l’enfance grisâtre et pleine de contraintes qui était la règle à l’époque anté-68.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.