Mai 68 : quelqu’un a allumé la lumière ?

Ça m’a vraiment fait cet effet-là. Avant, c’était gris.
Je pourrais aussi dessiner la même chose sur les vêtements, et sur la façon dont les gens se sont mis à bouger et comment les corps se sont détendus.
Je ne parle pas de liberté sexuelle, j’étais bien trop petite ! Mais les postures ont changé.
Avant, il fallait se tenir bien, se tenir droit, ne pas s’avachir, être impeccable… Tout était raide.
Ta façon de te tenir ne t’appartenait pas, c’était une présentation sociale avec beaucoup de règles à suivre
Après, c’était beaucoup plus marrant.

Mai 68, les formes et les couleurs

Paru dans La Croix, le 24 mai 2018

Share

2 réflexions au sujet de « Mai 68 : quelqu’un a allumé la lumière ? »

    • J’en garde vraiment le souvenir d’une arrivée d’oxygène, de liberté et de détente. Et, vu l’âge que j’avais, on ne peut pas m’accuser d’embellir délibérément pour défendre une époque qui est très critiquée aujoud’hui.
      Évidement, comme toutes les « révolutions », c’est arrivé brutalement et ça a fait sauter des barrières que les gens ne supportaient plus. Mais ça ne veut pas dire qu’ils savaient comment vivre autrement, donc ça a merdé sur plein de trucs. Mais ça a aussi apporté plein de positif, et dire qu’il faut effacer les traces de cette période aujourd’hui, quand on n’a pas connu avant, c’est au mieux de l’ignorance, au pire de l’hypocrisie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.