ChronoFuckingPost

Ça, c’était en 2013.
En 2019, Chronopost a dû perdre mon adresse mail, parce que j’ai eu un avis de passage dans la boite à lettres.
Alors que j’étais chez moi, que l’interphone fonctionne parfaitement, et qu’on peut se garer sans problème devant l’immeuble.
Ma carte bancaire en « envoi sécurisé » a fini au relais-colis de la supérette du coin, entre les cartons de raviolis, les boites de petits pois et les colis de La Redoute.

Une autre fois, je parlerai des SAV et des call-centers, et de toutes les Jenny qui s’y reproduisent.

Share

1 réflexion sur « ChronoFuckingPost »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.