Portraits de Vous & Moi : Marcelline

Il y a des gens qui m’ont dit que j’étais cruelle avec Marcelline. Mais moi, elle m’émeut, Marcelline : elle n’est pas belle, elle fait le ménage la nuit dans les bureaux, parce qu’elle est tout en bas de l’échelle sociale… Mais elle se maquille, elle porte des couleurs qu’elle trouve jolies, et elle est pleine d’émotion, d’innocence et de chagrin…
Moi, je l’aime, Marcelline.
Et il est probable que son mari est un gros con qui ne la mérite pas.

Gouache sur papier – VENDU