La Croix : Le livre, première nécessité…

On se demande pourquoi ça ne l’est pas, quand on entend une copine bibliothécaire et des libraires dire qu’ils ont été littéralement dévalisés après l’annonce du confinement. Il y a même un libraire pour dire que c’était comme la veille de Noël.

Apparemment, dans la vie des gens, il n’y a pas que du PQ et des pâtes.


Le livre, première nécessité... pour La Croix, 5 novembre 2020