LA CROIX : Les femmes et l’église

Le genre de sujet auquel je ne touche pas d’habitude, mais pour une fois…

"Le Jésuite Hans Zollner, membre de la commission pontificale pour la protection des mineurs, s'exprimait à propos des abus dans l'Eglise, estimant que l'absence des femmes dans la formation des séminaristes a eu des "conséquences extrêmement néfastes". extrait de La Croix du 7 novembre 2022.

« Le Jésuite Hans Zollner, membre de la commission pontificale pour la protection des mineurs, s’exprimait à propos des abus dans l’Eglise, estimant que l’absence des femmes dans la formation des séminaristes a eu des « conséquences extrêmement néfastes ».
Et c’est un jésuite qui le dit. 
C’est pas la classe, ça ?
Comment l’église a pu s’obstiner, pendant plus de 2000 ans, à repousser les femmes à un rang subalterne, comme si elles n’étaient pas la moitié de l’Humanité, ça me laisse perplexe.
Mais bon, après tout, je ne suis qu’une mécréante.
En plus d’être une femme.
Ça doit être pour ça que je ne comprends pas.
(Ou ça prouve juste que les hommes peuvent être très très cons, pendant plus de 2000 ans.)

LA CROIX : Le féminisme à travers les âges et la planète

"Alfred de Vigny et le féminisme" pour La Croix du 27 octobre 2022

La Croix a fait un dossier sur le sort des femmes et des filles en Afghanistan, depuis le retour des talibans.. 
Que ce soit l’Iran ou l’Afghanistan, c’est très difficile pour moi de dessiner sur ces sujets (tout comme sur les féminicides, l’excision, le harcèlement, les mariages forcés de gamines de 10 ans avec des vieux porcs, etc…). 
Ça me met dans une rage qui m’asphyxie. 
Il y a beaucoup trop d’hommes, sur cette planète, tous pays confondus, qui NE MERITENT PAS de s’approcher des femmes. 
Et ça me désole que certaines d’entre elles aient dû gâcher 9 mois de leurs vies et de leurs corps, à fabriquer ces types-là.
Oui, je suis enragée.
Alors comme je ne peux pas dessiner cette colère (le niveau de monstruosité dépasse mes capacités), j’ai retrouvé cette citation qui circule sur Internet (sans que jamais ne soit précisé de quels écrits d’Alfred de Vigny elle est extraite), et j’ai essayé de faire un dessin gentillet. 
C’est mon 300eme pour La Croix, soit-dit en passant. Et c’est de plus en plus dur de trouver des thèmes, au fur et à mesure que l’actualité se dégrade…