Zone grise

Depuis quelques mois, j’ai zéro production artistique en dehors du taff. Je ne touche pas un carnet de croquis, je ne dessine pas en parlant au téléphone, ni en regardant la télé. Et je n’écris que sur commande.
Enfin, j’essaye de secouer ça à Musique qu’on peut dessiner dessus. Mais c’est laborieux. Et rien ne vient qui vaille la peine.
J’ai l’impression de faire du sur-place dans une sorte de zone grise. Je ne sais pas pourquoi.
Mais je me connais, je ne peux qu’attendre que ça se termine. Ça sert à rien de forcer, ça ne dépend pas de ma volonté consciente.

Une vague impression de Lauren Bacall
Mais il y a ce petit croquis mignon qui s’est quand même échappé, il y a quelques temps. Je l’ai pas daté, c’est bête. J’aurais pu dire le X février (ou janvier ?) j’ai dessiné un truc.

Share

Inktober 2017…

Faut pas croire, mais j’avais commencé.

D’aucuns vont dire : « Encore des monstres ??? Mais pourquoi toujours des monstres ? »
Parce que moi, ça me repose. Avec les monstres, on n’est pas obligés de faire comme si on était normal(e).

PrincessH Inktober 2017 -1- Louis-Jambonneau is Swift

Thème n°1 : Swift.

Et puis, j’aime bien Louis-Jambonneau. Il faudrait que j’en fasse un bouquin.

Share