Conjectures

Principauté Herald Tribune :

Le Peuple Principautier et la Communauté Internationale se perdent en conjectures.
Qu’en est-il des 3 semaines de calme assourdissant que traverse le conflit patato-Principautesque ?
Le budget du Pays, asséché récemment par un achat dont l’intérêt militaire n’est pas évident, ne permet-il plus d’assurer la poursuite d’un conflit, destiné pourtant à faire entrer la Patatie dans l’Ere des Lumières Princières ?
La Chancellerie du Palais se retranche derrière un silence absolu, laissant le champ ouvert à toutes les rumeurs.

D’aucuns prétendent que Son Altessissime, Phare de notre Civilisation, serait actuellement installée au Services des Achats du Palais, où elle aurait entrepris de vérifier la qualité de tous les articles récemment acquis. Elle y expérimenterait des applications inattendues (particulièrement avec un triple épaisseur toucher soie, au parfum luxueux), sans qu’on en comprenne les applications stratégiques…

Elgjyn PrincessH

D’autres tentent des manipulations politiques en affirmant que Sa Spiritualité Divine aurait eu une révélation mystique qui la questionne sur ses choix gouvernementaux, ce qui l’aurait plongée dans une profonde dépression.
Dans le secret des milieux autorisés, on émet l’hypothèse d’un deuxième effet kiskoul de la dernière offensive Patatesque, qui pourrait contenir des armes de destruction massive à effet retard…

Elgjyn PrincessH

 

7 réflexions sur « Conjectures »

  1. l’attaque de loose, c’est po moi, c’est une arme universelle, elle n’est du coté de personne et elle frappe tout le monde.

    et puis drole d’amalgame, ca voudrait dire que Jules EST la loose ??? ca explque pourquoi j’ai pas envie de bosser… 🙂

  2. Moi, je croyais que c’était le génie génétique Patatesque qui, en plus du cassoulet périmé de Raspoutinovski, injectait des capsules de loose dans d’innocents boulets humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.