La Croix : chiémerdkrott.

Je ne devrais pas dire des gromots (surtout accolés à La Croix), mais je suis énervée, (même si je ne confonds pas des précautions sanitaires comme le port du masque et la distanciation, avec des privations de libertés fondamentales comme la répression violente du droit de manifester, par exemple…)
Je suis pour qu’on fasse les efforts nécessaires pour contenir la pandémie, mais ça me pèse, comme à tout le monde.
Par contre, j’aimerais bien qu’on mette le nez dans le caca à la cohorte d’experts qui disaient depuis des mois que la 2eme vague n’existerait pas (inclus The very famous « je publie des articles scientifiques tous les 2,5 jours depuis le début de ma carrière tellement j’ai une grosse teub » Professeur Didier R.).
L’un des sommets de connerie de notre époque, c’est cette obstination qu’ont les médias à demander à leurs invités plus ou moins « éclairés » de faire des prédictions, et l’obstination des mêmes invités à ne pas oser répondre « C’est un virus dont on ne sait quasiment rien, alors comment voulez-vous qu’on sache ce qui va se passer ? »

Confinement 2.0 pour La Croix du 29 octobre 2020

Dans La Croix, j’ai supprimé le 2.0. Y’a des gens qui ne comprenaient pas, et probablement que la tranche d’âge âgée du lectorat non plus…

2 réflexions sur « La Croix : chiémerdkrott. »

  1. J’EN AI MARRE moi aussi! (Enfin, nous on n’est pas confinés comme vous, mais pour moi ça change rien, ça fait depuis janvier que je suis coincée à bosser chez moi et à ne voir pratiquement jamais personne et j’en ai trop marre, vraiment, vraiment, vraiment!!!! (Y’a des gens qui ne comprennent pas le 2.0?? Ils sortent d’où???)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.