La Croix : Le livre, première nécessité…

On se demande pourquoi ça ne l’est pas, quand on entend une copine bibliothécaire et des libraires dire qu’ils ont été littéralement dévalisés après l’annonce du confinement. Il y a même un libraire pour dire que c’était comme la veille de Noël.

Apparemment, dans la vie des gens, il n’y a pas que du PQ et des pâtes.


Le livre, première nécessité... pour La Croix, 5 novembre 2020

3 réflexions sur « La Croix : Le livre, première nécessité… »

  1. Ce qui est particulièrement crétin, c’est que ça va faire encore une fois les bonnes affaires d’amazon et laisser couler les petites librairies locales. On se demande vraiment comment ce genre de décision est prise, quelle bande de schnock!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.