La Croix : Patates chaudes

Je ne suis pas bien sûre qu’il n’y ait pas une ambiguïté dans ce dessin… Mettre côte à côte les soignants et les flics à la veille d’une manif’ (Oui, je ne fais pas le dessin le jour-même de la publication !), même avec les enseignants en tampon ? J’ai hésité. 
Et évidemment, l’actualité vient confirmer, juste après le bouclage, que ce n’est pas simple…
Pourtant, ces professions souffrent des mêmes manques, et de la même maltraitance…

"Un. monde de patates chaudes" PrincessH pour La Croix du 18 juin 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.