La Croix : Poutine, Marina Ovsiannikova & co

Mardi, j’ai commencé par proposer ça. (Je rappelle que je dessine le mardi pour une publication le jeudi, en priant que rien ne se passe le mercredi qui rendrait mon dessin complètement obsolète… ou carrément glauque) (Autant vous dire que si les extra-terrestres nous envahissent un mercredi, les lecteurs de La Croix du jeudi vont me trouver hors-sujet.)
276-MarinaOvsiannikova-V2
Marina Ovsiannikova, c’est la jeune femme qui a débarqué derrière la présentatrice du journal télévisé russe avec un panneau de protestation contre la guerre en Ukraine. 
Et puis, dans l’après-midi, à ma grande surprise, on a appris qu’elle avait été libérée avec une amende somme toute assez modeste, au lieu d’être envoyée derechef au goulag, comme on l’imaginait tous.Alors j’ai modifié mon dessin.
Lacroix276-Russie-energie
Et puis, ce matin, mon estimée collègue et amie, la fabuleuse Sylvie Perrin m’a signalé un petit article publié sur Linkedin par Alla Poedie, une ukrainienne qui vit en France ; article fort intéressant qui soulève l’hypothèse d’une manipulation médiatique, car le journal télévisé russe serait systématiquement diffusé en différé et l’accès au plateau ultra-fliqué pour prévenir ce genre d’incident. 
Vlad l’Empaleur aurait-il lui-même commandité cet évènement, pour se parer des atours de la clémence et de la tolérance pour la liberté de parole ?
La question n’est pas illégitime, je trouve…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.