La Croix : Tâtonnements

Ce jour-là, je n’avais vraiment pas le temps de risquer un refus, et l’actualité était (comme d’habitude) lourde et déprimante. 
Mon cahier des charges pour ce dessin, c’est les « sujets de société ».
Au fond, ça signifie que je dois parler de la vie. La politique et l’actualité en font partie, mais ce n’est pas au centre de ce qu’on me demande ; donc je ne suis pas obligée d’en parler à chaque fois.
Après avoir fait le tour de La Croix, Le Monde, Le Nouvel Obs et quelques autres, sans trouver de thème « consensuel » ; j’ai commencé à gribouiller.
Mais vraiment gribouiller.
Quand je ne trouve pas, je gribouille.
Quand je gribouille, la forme me parle.
Elle se tortille, elle essaye de décoller, elle s’élance… 
L’élan. 
Voilà.

Un nouvel élan, pour La Croix du 4 décembre 2020
In La Croix du 3 décembre 2020

1 réflexion sur « La Croix : Tâtonnements »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.