Le corps, ce champ de bataille…

J’ai eu participé hier à une discussion sur FB, à propos de la grossophobie. Ça m’a fait penser à ce dessin qui figure dans « Ménopause, début d’une nouvelle vie »
Je me souviens qu’on était à la fin du bouquin, j’étais épuisée, et il restait une dernière page blanche. J’en avais marre, et j’ai dit : « On peut bien avoir une page vide ! », et les filles m’ont dit : « Naaaan, steupléééé !… »
Alors à l’arrache, j’ai fait ça.
Et je pense que ça fonctionne à n’importe quel âge, et pour n’importe quel sexe.
Ne laissez pas les autres vous dire que vous devez détester votre corps.
Qu’ils s’occupent de leurs culs.
Votre corps est à vous, il est ce qu’il est. Prenez le temps qu’il vous faut pour vous réconcilier avec et en prendre soin, il vous le rendra.

1 réflexion sur « Le corps, ce champ de bataille… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.