Pénurie alimentaire ?

Chancellerie Flash News :

Une offre de trêve a été déposée aux pieds de Notre Sublime Généralissime, par la Patatie au bord de la reddition.
Cette offre étant incomplète, Son Incommensurable Magnanimité a décidé de la soumettre au Bon et Vaillant Petit Peuple Principautier, qui, si le coeur lui en dit (ainsi que quelques lâchers de Black Blog), pourrait y apporter sa contribution afin de restaurer la paix.
Voc Populi, vox Princessi.

Principauté et Clandestinité Herald Tribune :

Vaillant Petit Peuple Principautier, révolte-toi ! Sa grotesquitude t’as impliqué dans un conflit que tu n’as pas souhaité, et qui plonge le pays dans une dérive qui le mène à la ruine et à la nationalité patatesque !!
De plus, d’après une source secrète, sa fantochitude est soupçonnée de s’être enfuie à l’étranger, puisqu’on l’a aperçue cette nuit à 3 heures du matin, au milieu de la foule qui se pressait à l’expo Monet, au Grand Palais à Paris ; où, égale à elle-même, elle a provoqué une émeute en payant un pot de vin d’une tonne et demie d’or pour ne pas faire la queue.
Te voilà seul et ruiné, Petit Peuple, face à une boite de rillettes malodorantes et d’origine douteuse !
Le seul espoir qui te reste, c’est que le Black Blog serait au bord de passer à l’ennemi, offensé qu’il est par l’embauche inutile et dispendieuse d’un héraut intérimaire.
Peut-on espérer qu’il y sèmera sa zizanie ? L’avenir le dira…

Edmée-George Peticaillou, Passonaria de la Liberté.

5 réflexions sur « Pénurie alimentaire ? »

  1. mais je sais pas faire la brioche, moi!
    nan sérieux, ch’uis nulle en brioche!
    ça irait pas aussi sur de la tarte aux pommes?
    ben quoi?!
    je me bats avec les armes que je peux, hein!

    (purée, t’as eu le courage d’aller à l’expo Monet? Mazette,t’es pas princess pour rien…)

  2. Remarque, la rillette de poulet sur tarte aux pommes…

    Ouais, ça m’aurait trop énervée de ne pas l’avoir vue, cette expo. Monet est vénéré en Principauté, des cathédrales de Rouen ont été construites pour la pratique du culte.
    Et puis le truc bien, c’est que la carte de la Maison des Artistes, ça vaut une tonne et demie d’or, et c’est plus facile à transporter en Vélib’.
    Faut juste se retenir de narguer les 17 850 personnes qui font la queue sous la pluie depuis bien avant que tu arrives, et qui sont toujours pas entrées quand tu repars.
    Oui, c’est ça, le plus dur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.