Portraits de Vous & Moi : Véronique et les crèmes anti-rides

Véronique, à l’approche de la cinquantaine, hésitait vaguement entre se repulper la ride à 100 euros le pot de 12 grammes, se triturer la cellulite à 60 euros le flacon de 25ml ; ou s’en foutre complètement et continuer à acheter des bouquins et des places de ciné.

Véronique, à l’approche de la cinquantaine, hésitait vaguement entre se repulper la ride à 100 euros le pot de 12 grammes, se triturer la cellulite à 60 euros le flacon de 25 ml ; ou s’en foutre complètement et continuer à acheter des bouquins et des places de ciné.

2 réflexions sur « Portraits de Vous & Moi : Véronique et les crèmes anti-rides »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.